eXTReMe Tracker
stage géobiologie et esprits de la nature Vincent Givord géobiologueGéobiologue Toulouse Géobiologie harmonisation habitat pollution électromagnétique stages

Technologies sans fil… n'attendez pas qu'il soit trop tard.

Vous lisez ces lignes devant votre ordinateur… relié à un modem qui émet en wifi même si vous êtes connecté par liaison filaire.

Vous êtes sûrement à proximité de la base de votre téléphone sans fil de maison DECT. Elle émet de façon permanente même quand vous ne l'utilisez pas… avec une puissance équivalente à une antenne relais devant la fenêtre !

Et comme tout le monde vous utilisez régulièrement votre téléphone portable… plus ou moins raisonnablement.

Voyez maintenant ce que provoque sur le cerveau du rat (très proche de nous physiologiquement) une exposition répétée aux technologies sans fil à ondes pulsées.

ouverture de barrière hémato-encéphalique œdèmes et mort neuronale, étude Salforda) cerveau de rat sain
b) cerveau de rat exposé à un GSM et présentant des lésions
(coloration des coupes histologiques au violet de crésyle).

Depuis 2003, le professeur Leif Salford et ses collègues de l'université de Lund en Suède ont mis en évidence l'apparition de micro-œdèmes dans le cerveau et de dégénérescence neuronale du cerveau de rats exposés à des téléphones mobiles dans des conditions équivalentes à l'usage humain. Ces lésions sont dues à l'ouverture de la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau de l'intrusion de l'albumine. Car cette protéine présente dans le reste de l'organisme entraîne la mort des neurones si elle pénètre dans l'encéphale.

Cette expérience répétée dans plusieurs labos a toujours donné le même résultat.

A l'heure actuelle, rares sont ceux qui ont conscience que les technologies sans fil altérent leur santé.
Quant aux industriels et aux pouvoirs publics, ils continuent à se voiler la face malgré les preuves indiscutables rendues en 2007 par le rapport Bioinitiative, somme de plus de 1500 travaux de scientifiques indépendants, ou encore les conclusions inquiétantes de l'Etude Reflex.

"L'intolérance électromagnétique élucidée"

"Electromagnétisme, cancers et leucémies"

Témoignages du Professeur Belpomme,
professeur de cancérologie et directeur de l'ARTAC.

Chacun ne peut donc que compter sur soi pour réagir avant que n'explosent les maladies du cerveau, les accidents vasculaires cérébraux et les cancers chez des personnes de plus en plus jeunes…

Et on peut d'ores et déjà s'inquiéter du nombre croissant de personnes électrohypersensibles, les EHS qui sont obligés de fuir Paris et les grandes villes.

France Inter 05 et 12 novembre 2010 "les hypersensibles"

Témoignage

Je suis devenu ce que l’on appelle électrosensible.

J’ai fait des études en électronique, même si je ne suis pas un expert en physique ondulatoire ou en mécanique des fluides. Une chose est sure, il y a la théorie et la pratique.

Toutes les études ont été faites en labo. La réalité est tout autre…

Il y a ce que l’on dit et ce que l’on fait. Une chose est sure pour moi : à l’heure actuelle, je peux détecter les yeux fermés la présence ou pas d’un émetteur type GSM a 100 m et une connexion wifi dans un immeuble. Je peux dire avec précision quand ma voisine est là, quand elle utilise du wifi, quand son wifi est actif mais qu'elle ne l’utilise pas (broadcast) et quand son émetteur est coupé.

Je peux même me prêter au jeu de me balader en voiture les yeux fermés et marquer les positions GPS en fonction des lieux ou je me trouve mal… et comparer ensuite avec la position des antennes sur une carte.

S'il y a encore des réticents… je ne leur jette pas la pierre je suis de ceux là à la base jusqu’à ce que je tombe malade, déménage etc… un processus sans fin… (extrait du blog Canardwifi)

voir aussi : Electrosensibles,
leur vie est un cauchemar.


Je vous conseille donc :
– de déconnecter définitivement le wifi et de privilégier l'équipement filaire.
– de changer votre téléphone DECT ou de repasser au filaire.
– d'utiliser raisonnablement votre téléphone portable
– de faire harmoniser votre habitat et vous-même pour compenser les effets des perturbations sur le lieu et sur vous… et rétablir ce qui peut l'être !

innocente lampe de chevet ?Comme je le constate lors de mes interventions, le courant domestique semble bien innocent à la majorité d'entre nous. Dans la plupart des chambres, rallonges et blocs multi-prises courent sous les lits. Pourtant depuis 20 à 30 ans, de très nombreuses études internationales ne cessent de désigner les champs électromagnétiques alternatifs 50 Hz comme de véritables perturbateurs de nos fonctions biologiques : modification des flux d'ion calcium, baisse du nombre de lymphocytes T, inhibition de la production de mélatonine, hormone-clé du sommeil et de la réponse immunitaire… et effets cancérigènes à long terme.

Depuis 2001, les ELF (champs extrêmement basse fréquence) du courant électrique de 50 Hz sont ainsi classifiés comme "potentiellement cancérigènes" par l'Organisation Mondiale de la Santé.

Il faut savoir que, selon un rapport du Parlement européen datant déjà de mars 2002, le niveau d'exposition aux ondes électromagnétiques, toutes fréquences confondues, a été multiplié par 1 milliard depuis la fin de la seconde guerre mondiale… Une véritable explosion à l'échelle-temps des mutations de notre ADN !

L'être humain, une merveille électromagnétique fragile

L'évolution a doté l'être humain d'une structure électromagnétique très sophistiquée. De nos cellules à nos muscles en passant par les signaux nerveux ou encore la régulation des systèmes immunitaire et endocrinien, le fonctionnement de nos systèmes biologiques est régi par des signaux électriques et des rayonnements biophotoniques ultra-ténus qui fonctionnent pour beaucoup par résonance. Ceci est capital car tous les types d'ondes électromagnétiques extérieures à notre organisme peuvent interférer avec nos fréquences vitales. Si les fréquences artificielles que nous "absorbons" correspondent à l'une ou l'autre de nos fonctions ou de nos systèmes biologiques, ils entrent en résonance, faisant augmenter l'amplitude de l'onde… jusqu'à altérer le système vibratoire le plus fragile, en l'occurrence, le nôtre !

Cette vidéo de l'effondrement du pont de Tacoma par un processus analogue l'illustre on ne peut mieux.

Prévenir ou guérir ?

La dégradation énergétique entraînant à terme une dégradation fonctionnelle puis organique si rien n'est fait, il est indispensable de réagir dès les premiers signes de mal-être et de s'attaquer à la source des maux.

Car tant que l'on n'intervient pas sur la source de ses problèmes, on ne fait que s'attaquer à des effets !

Informer pour permettre à chacune et chacun d'adopter des mesures de bon sens, avant même ma venue et mon travail d'harmonisation, tel est l'objet de ce site.

… Tout simplement parce qu'il est plus facile de prévenir que de guérir !

Annuaire Webmaster